Qu’est-ce qu’un son ?

Pour faire simple et d’une façon générale, un son est une vibration mécanique qui se propage dans l’air sous forme d’ondes.

A la manière des ondes faites par un caillou tombé dans l’eau les vagues se déplacent mais l’eau reste au même endroit, les ondes vont faire vibrer les particules d’air jusqu’à notre oreille et c’est uniquement lorsque cette onde sera transmise au cerveau qu’elle deviendra un son.

On pourrait distinguer plusieurs sons : le son naturel comme le chant des oiseaux, le son musical et les sons par exemple mécanique qui pourraient être apparentés à du bruit. Par exemple, un instrument de percussion peut être également perçu comme du bruit car même en étant utilisé en musique il ne suit pas une mélodie.

La vibration étant la source de l’onde il y a compression de l’air puis décompression, puis à nouveau compression…

Simple non ! Mais un son musical est bien plus que cela.

Un son musical va être composé de plusieurs caractéristiques

son1.La Hauteur

La hauteur d’un son va déterminer la mélodie et l’harmonie. Tout le monde peut facilement repérer la hauteur de sons musicaux et chanter la mélodie si elle n’est pas trop complexe car la caractéristique de la hauteur va nous indiquer si le son est aigu ou grave..

La hauteur d’un son va se mesurer en Hz unité pour la fréquence. La fréquence est le nombre de fois que va se répéter un phénomène identique à lui-même en 1 seconde.

Plus l’onde vibre vite en une seconde plus la fréquence est élevée et plus le son est aigu, à l’inverse plus l’onde vibre lentement plus la fréquence est basse et plus le son est grave.

La hauteur est une fréquence précise, accordée et réglée, ou choisie dans la musique concrète, et non accidentelle comme dans un contexte non musical.

L’oreille humaine généralement (sauf cas rare) entend (donc peut comprendre et assimiler) des fréquences comprises en 20Hz et 20 000 Hz (20kHZ), notre capacité auditive décroit avec les ans naturellement et d’autant plus vite que nous ne prenons pas soin de nos oreilles (musique trop forte, pas de protection en travaillant dans des milieux bruyants…).

Hors des possibilités auditives il existent des fréquences qui même si elles ne sont pas entendues par l’être humain peuvent être ressenti, on parlera d’infra grave pour les fréquences inférieures à  20Hz et de ultrasons pour les fréquences entre 16 KHz et 10 000 KHz.

2. Le timbre

Le timbre d’un son est ce qui va nous permettre de reconnaitre facilement un instrument, une voix; mais comment cela fonctionne-t-il ?

Deux personnes jouent la même note (même fréquence) par exemple un LA. L’une sur une guitare, l’autre sur un piano. on peut différencier les deux instruments et on dit que les instruments n’ont pas le même timbre. Le timbre dépend donc de l’instrument qui émet le son.

En fait le timbre d’un instrument va être caractérisé par

  • l’harmonique fondamentale (celle qui aura la plus grande amplitude) qui donnera la hauteur
  • la superposition d’harmoniques dont chaque amplitude est différente qui va composer un son musical,
  • l’attaque, qui correspond à l’intensité sonore au début de la note. Si l’on enlève cette attaque de quelques dixièmes de millisecondes, il nous sera impossible d’identifier l’instrument.

En jouant le LA d’un piano (sur la touche 49) le son musical sera composé par exemple de la fréquence fondamentale à 440 Hz et de ses multiples soit 880Hz, 1320Hz, 1760Hz….l’amplitude des fréquences harmoniques diminue en montant dans les fréquences.

3. L’Amplitude

L’amplitude caractérise l’intensité d’un son, c’est à dire son volume sonore.

Nous avons vu au début que les ondes passait de pression à dépression, ou en représentant une courbe sinusoïdale un point haut et un point bas.. L’amplitude va donc être la mesure de cette variation  entre ces points haut et bas. Pour des raisons de simplicité l’unité de mesure employée communément est le dB.


Voilà simplifié le son.

Alors on résume, un son est émis quand il y a vibration, une note musicale est complexe (composée de différentes harmoniques), et on peut reconnaitre un instrument grâce au timbre qui possède une hauteur, une amplitude et une attaque propre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s