Relation entre la Hi-Fi et l’interprétation musicale : Acquérir un système Hi-Fi.

 

Pourquoi parler de cette relation ?

Simplement parce que le mot Hi-Fi signifie d’essayer de tendre au maximum vers le respect de la musique, des timbres en étant le plus naturel possible, c’est à dire sans ajouter de coloration spécifique comme des basses trop marquées, un medium trop en avant.

Vous savez maintenant, c’est qu’est un son, comment il est enregistré alors il est temps de passer à la reproduction sonore.

Attardons nous un peu sur l’interprétation musicale.

InstrumentisteL’intensité musicale et la durée.

L’intensité dans ce cas présent n’est pas celle qui correspond au volume sonore mais est l’intention appliquée sur les sons afin de transmettre le message émotionnel, elle n’a donc rien à voir avec le volume en dB qui, lui, concerne les nuances expressives et les écarts dynamiques.
Elle est générée par la manière dont le musicien lance le son.

Par exemple pour un piano la manière d’envoyer le marteau. Donc d’attaquer la touche. Le geste quoi, l’intensité est liée à la notion de temps. De rubato, agogique ou plus subtilement de calage temporel, à la fraction la plus infime, de l’envoi du son produit, de chaque son.

Musique classique et B.O. de film,…

La musique classique est souvent source d’inspiration, alors pourquoi ne pas comparé les originaux à ceux modifié/inspiré et qui ont fait des succès.

Quelques exemples :

Seigneur des anneaux : le thème au début du film provient en partie d’une œuvre de Beethoven – le string quartet No15, op. 132- que vous pouvez écouter à partir cette vidéo(en partie) ; à la minute 3:15, vous reconnaitrez les bases du thème, rien en vous empêche de tout écouter.

Pourquoi ne faut-il pas écouter la musique trop fort ?

Bonne question non ?

Pour éviter de détruire les cellules qui composent les oreilles et nous permettent d’entendre car une fois détruites elles ne vont pas se régénérer. Il est toujours conseillé de na pas s’exposer trop longtemps et à un niveau sonore trop fort, moité du volume semble être la norme sur un smartphone par exemple.

Cet argument ne vous convint pas, alors lisez celui-ci.

Vous marchez dans la rue, un oiseau gazouille c’est agréable à entendre, puis une voiture arrive et là c’est fini ce bruit fait que vous n’entendez plus l’oiseau. C’est une expérience que tout le monde a pu vivre, mais qu’en est il réellement.

16 ou 24 bits ? et le DSD alors !

On lit fréquemment que le HiRes est inutile car suivant le théorème de Nyquist-Shannon qui énonce que l’échantillonnage d’un signal exige un nombre d’échantillons par unité de temps supérieur au double de l’écart entre les fréquences minimale et maximale qu’il contient => le format audio PCM contenu dans les CD à savoir 16bits / 44100 hz.

En bref, l’être humain entend de 2 à 20 000hz donc 20 000 x 2 = 40 000 hz, donc avec un son découpé en 44100 tranches par seconde on y est, tout est couvert, voir plus, donc inutile d’aller plus loin, vraiment ?

audiowave

Pour parler des bits il faut parler de dynamique. 1 bit correspond à 6db de dynamique, donc avec 16bits c’est simple on multiplie 6 x 16 = 96db de dynamique. Seulement il y a un petit soucis.

Pour faire simple, il faut parler de deux points importants :

Casque Audio

Pourquoi présenter un casque audio HiFi ?

Les casques peuvent être de conception ouverte, semi ouvert/fermé et fermé. Deux résultats :

  • un casque ouvert laisse sortir la musique (tout le monde en profite) mais laisse également entrer tous les bruits
  • à l’inverse un casque fermé retient la musique et filtre les bruits extérieurs.

Bien souvent, un casque ouvert est considéré comme ayant  un rendu sonore bien meilleur que le fermé (réverbération inexistante…) mais voila c’était sans compter sur un casque fermé ayant des qualités exceptionnelles avec un prix plus que contenu.

Un casque fermé offre donc la possibilité d’écouter la musique ou l’on veut sans déranger qui que ce soit et surtout atteindre une qualité de restitution plus que correcte pour un prix minime. Les casques fermés (clos) ont une pression sonore supérieure ce qui se traduit a l’écoute par plus d’impact.

Mais tout ne se vaut pas, c’est pour cela que je vous présente ce casque.

Voici donc le casque AKG K550 mk3  !

Numerique VS Analogique ?

C’est une des questions qui revient souvent : quel serait le meilleur format; l’analogique, le numérique ? le meilleur support ; vinyle, CD, SACD, fichiers, streaming qui enfin va nous faire apprécier la musique d’une manière absolue ?

Si l’on fait abstraction des musiques compressées, en fait, la réponse est simple : aucun des formats n’est meilleur qu’un autre que ce soit en numérique ou analogique.

Je vois deja une horde de critiques arrivée car bien sur ce n’est pas possible, le vinyle est meilleur que le numérique et le HD est bien meilleur que le CD…alors pourquoi tout se vaudrait ?