Quand une de vos passions est la musique, que vous aimez l’écouter avec du bon matériel et que vous êtes invité à une après-midi d’essais et de découverte de casques Hi-Fi très haut de gamme il est non seulement naturel d’accepter cette invitation mais d’en profiter au mieux.

C’est donc ces trois heures que je vais essayer de vous faire vivre en partageant mon ressenti et en vous donnant un classement (enfin si on peut en faire un vu le niveau) de ce qui me semble être du mieux au génial, mais comme ce classement est perso et sûrement subjectif on va parler de coup de cœur.

Pour info, j’ai volontairement mis beaucoup de lien ce qui vous permet de suivre au mieux de quoi il s’agit, quand l’évocation d’un matériel est donné.

Avant d’attaquer dans le vif du sujet, il convient de préciser les références habituelles d’écoutes. Possédant plusieurs casques répondant à diverses besoins ou situations celui qui procure la meilleure restitution à tout point de vue (rapidité, neutralité, scène sonore..) est le Sennheiser HD800. Ce n’est pas pour rien que beaucoup le considère comme une référence, c’est à dire que dans sa catégorie le rapport qualité prix est imbattable, mais surtout que la qualité est très grande. Il est drivé par un ampli WooAudio WA6-SE. Cet ensemble est déjà très bon et permet de longues heures de plaisir.

Alors, que vont apporter des couples haut de gamme valant entre 4 et 7 fois le prix de mon système habituel ?

Qui invite ?

Simple : WooAudio.

Vous êtes client chez eux, alors ils prennent soin de vous, des nouvelles par mail de temps à autres seulement quand il y a des nouveautés et pas pour blablater, ils ont compris que l’on ne change pas de matériel toutes les semaines.

Ensuite, ils proposent quelques événements comme cet après-midi d’écoute ou il n’y a aucune obligation d’achat. Le principe est simple, une source identique (ordinateur avec Roon + le DAC maison) et ensuite des couples casques/ampli et question mariage ont peut leur faire confiance.

on trouve donc des casques facile a driver alimentés par leurs petits amplis, voir leur ampli portable à tubes jusqu’au casque électrostatique nécessitant une grosse artillerie.

Mais c’était  Où ?

WooAudio avait réservé des salles dans un très bel hôtel de San Francisco et l’accueil l’était tout autant avec snacks, fruits, boissons et gâteaux, bref de quoi passer un bon moment d’écoute entrecoupé de breaks gourmands.

Il y avait donc plusieurs tables sur lesquelles étaient disposés leurs ampli. Ces derniers allant d’un ampli portable électronique et un autre portable à tubes jusqu’à l’ampli le plus impressionnant le WA33 en version Elite à 15 000$. Donc du beau monde.

Les conditions d’écoute :

Au calme donc, pas de stress, pas de rond de jambe, on navigue d’un système à l’autre sans aucune contrainte. Une question? Ils sont là pour répondre et expliquer le mariage, parler de leurs amplificateurs et « justifier » le prix très élevé de certains matériels. Mais toujours sans aucune pression pour acheter. D’ailleurs à aucun moment cette question s’est posée.

En terme de source, un système réseau unique à base de Roon et de leurs DAC maison, et chaque ampli (pour 1 ou 2 casques) recevait un point de contrôle soit par tablette ou ordinateur. Solution facile à mettre en œuvre et qui permet de retrouver les morceaux écoutés facilement pour en faire un comparatif. Tous les câbles que ce soit de puissance, modulation, USB ou casque sont à 90% des Kimber Kable.

Cette solution unique à au moins l’avantage de proposer pour chaque ensemble la même qualité de source, et donc oublier les doutes sur un ensemble puisque la source aurait été différente. Le but n’étant pas de juger la source mais les casques et ampli, chacun ayant en tête d’améliorer la source ou pas.

Les essais :

Une excellente mise en oreille : Premier essai avec le wa33 (de base) et deux casques Sennheiser le HD800 et le HD820. Le 820 étant la version fermée du 800. Quand le 800 est à 1200€, le 820 s’emballe à 2400€. Bref, Je connais bien le 800 et donc avec cet ampli il n’y a pas photo le rendu va beaucoup plus loin qu’avec le WA6 SE qui est quand même plutôt bon au final pour ce casque. Je passe donc très vite au 820. Je confirme le sentiment lors de ma précédente écoute ce casque est mieux que le 800 sur tous les plans. Pour un casque fermé, Sennheiser a bien bossé et offre non pas un 800 fermé mais à mon sens un autre casque , meilleur que le 800 car offrant plus de présence, de détail et une scène sonore peut-être moins profonde et différente que le 800. Mais l’équilibre général est meilleur que le 800, mais même si on peut les comparer facilement, le type de rendu est bien différent et le 820 n’est donc pas que la version fermée du 800. On est donc en présence d’un casque qui ressemble au 800, qui a le goût du 800, mais j’arrêterai la comparaison ici. 

Capture d'écran 2018-10-20 19.12.03

Deuxième ampli le wa33 en version Elite qui drive deux casques, soit le dernier Abyss 1266 reference et le Hifiman Susvara. Je ne connais ni l’ampli ni les deux casques. Je réserve les commentaires sur l’Abyss et passe au Susvara. Bon, comment dire … si les HD 800 et 820 sont bons, là on franchit une autre étape, tout est plus vivant, naturel, neutre et on commence à oublier sérieusement que l’on écoute de la musique au casque. Il y a une telle profondeur et un tel raffinement que l’on se laisse emporter très très facilement.

Troisième ensemble composé de l’ampli WA22 et du casque Focal utopia. Après les deux précasque-haute-fidelite-utopia-1cédents casques l’exercice pouvait s’avérer difficile en terme de progression de rendu et le Focal est excellent va plus loin que les Sennheiser mais face aux deux précédents est en dessous sur tous les plans et au final on sent plus une écoute typée « casque ».

Quatrième table, l’ampli 3ES pour électrostatique qui va donc driver des casques Stax. Je vais être franc, je n’apprécie pas ces casques. Pourtant ils ont une superbe définition, sont rapides, fins mais il leur manque de la vie comme une « âme » qui donnerait corps a la musique. Stax+SR-009S+flagship+electrostatic+headphonesJe chipote car on me le donnerait avec l’ampli je pars avec le plus grand sourire, mais ses copains me font plus de l’œil surtout l’Abyss mais je le garde pour la fin/faim.

Cinquième système plus modeste un ipad, un ampli/dac portable la WA11 et le « petit » Abyss Diana, qui en fait ne démérite pas. L’histoire est que l’épouse du boss d’Abyss trouvait ses casques trop imposant alors il l’a créé un plus petit rien pour elle. abyss_diana_coffeeLe Diana était donc né. Ce petit duo est vraiment surprenant, et je le préfèrerais presque à mon 800 tellement que l’impression est forte. Une sorte de petit frère du grand Abyss, mais pas vraiment à l’économie, plus limité mais tout aussi équilibré et envoutant.

Sixième système, ipad et avec le dac/ampli WA8 Eclipse mais avec un casque venu de l’espace en ligne droite du futur j’ai nommé le Mysphere 3.1. Capture d'écran 2018-10-20 19.20.14Déconcertant car on ne sait comme le mettre sur la tête et les oreillettes n’ont pas de réels pad, enfin comme ceux rencontrés comme d’habitude et c’est un peu comme si deux écouteurs étaient suspendus, bref après quelques hésitations j’arrive à le mettre convenablement et c’est tout aussi perturbant car vraiment inhabituel.

Imaginer un truc que vous avez jamais vu sur lequel vous ne pouvez avoir aucun à priori, qu’une fois apprivoisé vous ne le sentiez même pas sur votre tête et qu’à l’instant ou vous lui faites jouer la musique vous êtes comme pris au piège par son rendu. Oui tout est différent dans ce casque mais quel bonheur !

Il regroupe de l’Hifiman, est rapide comme le Stax et offre une neutralité assez surprenante. En revanche, il faut éviter tout bruit extérieur car sa conception très aérienne laisse absolument tout passer.

Alors le meilleur pour la fin, j’ai nommé l’Abyss. Autant le dire ce casque représente ce qui se fait de mieux à bien des niveaux.
Un peu plus compliqué à apprivoiser sur la tête tellement les réglages sont nombreux. Réglage de la structure porteuse, réglage des pads qui se tournent… bref comme le temps pressait une des personnes de WooAudio l’a réglé pour moi et tan mieux.

Alors une fois sur les oreilles je ne savais pas à quoi m’attendre, mais des les premières notes je suis tombé en amour.abyss_ab_1266_cc_2

Pour tester (comme pour les autres casques d’ailleurs), j’écoutais l’intro musical du film Jurassic Park, pour enchaîner sur Zaratoustra, puis revenir à Direstraits, partir avec Loreena mckennit, Mélodie Gardot, et encore bien d’autres.

Et là avec les premières mesures de Jurassic Park, j’en suis resté bouche bée. Si je connaissais bien le Sennheiser et avait pu apprécié le Hifiman, ici on est en présence d’un maître.

Pourquoi ?
Il descend bas, mais vraiment très bas et ici point de basses lourdes, non c’est tendu, naturellement tendu et propre.
il est rapide, c’est a dire que ce couple ampli/casque est tout simplement bleuffant. Quoique vous écoutiez c’est beau, précis et encore une fois sa rapidité est redoutable et ne laisse rien traîner tout est net.
Possédant des enceintes colonnes d1m60 de haut, je suis habitué aux grandes scènes sonores qui remplissent l’espace mais avec le détachement nécessaire pour ne pas être envahissant et bien ce casque, et lui seul, reproduit cela et je dirais même mieux car aucune réverbération causées par les murs / le sol / le plafond ne vient entacher le signal.
Vous avez dit musicalité! Oui rien de mécanique, de surjoué, de sombre, de trop clair… tout est là tellement naturellement que cela en est perturbant.
Doit on parler de la scène sonore quand on arrive à ce point de savoir faire. Lors des essais des casques suivants je revenais systématiquement écouter celui-ci pour comparer et aucun ne le surpasse. On croit entendre un détail qui nous aurait échappé sur l’Abyss et bien en fait c’est l’autre casque qui met ce détail en avant et qui est moins équilibré.

Bref, si la restitution sonore restera toujours des essais de reproduction de la musique acoustique en concert par exemple, ici cet essai est plus que transformé.

 

 

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s